Terre, Univers et Ailleurs

Intérêts d'un esprit libre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Jeu 26 Jan - 0:57

Celà fait maintenant une dizaine d'année, que j'ai commencé de me pationné pour les arts martiaux.
Mon déclic a eut lieu, en w-e chez mon père, en regardant une retransmissions du festival des arts martiaux du P.O.P.B . En voyant les démonstrations d'AÏkido et de Karaté, les mouvements m'ont semblé étrangement familliés. Quelques mois après, je me suis inscrit dans un club de Judo et en ai fait plusieurs années ( Pour ceux qui connaisse ; Ceinture verte et bleu) ... Après, un blanc de 3 ans, j'ai été voir " Tigre et Dragons" au ciné ma, et là, fut mon deuxième déclic, et en suivant est commencé de compulser une bibliothèque entièrement ( de A à Z )consacrée aux arts martiaux, en m'appuyant, plus ou moins, sur les films du même sujets.

Donc ce post ce situant dans les medecines parralèles , premier exemple lié aux arts martiaux Very Happy


La médecine Orientale (Shiatsu, Feng- shui) ; permet par son utilisation, couplée ou non, à la pratique sérieuse et régulière d’un art martial (Aïkido, Tai-chi-chuan) . Il permet de garder l’esprit libre et un corps en bonne santé ( voir un papi prendre et tenir une des positions les plus compliquée, incite à suivre un chemin identique ).
Cela ne doit pas empêcher d’avoir recours à la médecine moderne, même si une pratique régulière de tels exercices limite le recours à la médecine moderne, donc de faire des économies.
Il est possible de trouver dans le commerce, des livres bien détaillés et illustrés, permettant, de faire quelques exercices matinaux pour bien commencer la journée dans son salon. J ( et j’en sais quelque chose ! )
C’est une médecine millénaire, qui est issue du bouddhisme, ce qui est aussi ,le cas des arts martiaux.
Elle prend en compte la relation et l’équilibre de l’homme et la nature.

Si l’ont est malade ; c’est qu’un déséquilibre existe dans l’équilibre dans la relation.. D’où l’apparition d’une maladie.
Toutes les disciplines visent a rétablir les équilibres.
Pour cela, il y a les massages, l’acupuncture, et les herbes médicinales.
Le Feng-shui est l’art de savoir agencer ses meubles, de manière harmonieuse afin de ne pas gêner les énergies qui traversent nos corps et notre environnement ; si ces énergies ce bloquent, l’équilibre se modifie, et nos corps en subissent les effets.

Définition du Feng-shui : "Vent et Eau" Géomancie chinoise ( DALI) qui enseigne que chaque chose, de la plus petite à la plus grande, a une place précise dans l'espace, qui seule lui donne l'efficacité qu'elle est censé avoir.
Les maitres sont capable de créer des schémas de bien être quotidient, dans les agencements et emplacement précis des choses ( meubles, etc) pour que l'énergie naturelle (universelle) puissent influencer "positivement" . Les architectes modernes ou anciens prtiquaient intuitivement ou en connaissances cette discipline.

Il a été pratiqué par les maitres de la discipline, en exclusivité pour l'empereur, puis les hauts dignitaires de l'empire du milieu ( cité interdite l'équivalant du chateau de versailles du temps des rois) , avant de petit à petit ce démocratiser.

A bientôt pour des post complémentaire cat

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amon GAIA



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Mar 7 Fév - 0:43

Le feng-shui est il une médecine ou une stimulation sensoriel aidée par les couleurs ?
Personnellement, je le perçoit encore comme une fuite, continuation de la fuite quotidienne que certains se font....fuite stimulée donc par des couleurs évoquant la Nature, qui peut-être est plus en relation avec notre inconscient qu'un appel de certaines couleur qui nous relaxerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Jeu 9 Fév - 20:46

Amon GAIA a écrit:
Le feng-shui est il une médecine ou une stimulation sensoriel aidée par les couleurs ?
Personnellement, je le perçoit encore comme une fuite, continuation de la fuite quotidienne que certains se font....fuite stimulée donc par des couleurs évoquant la Nature, qui peut-être est plus en relation avec notre inconscient qu'un appel de certaines couleur qui nous relaxerait.


Very Happy Salut Amon GAIA Le feng-shui peut être une stimulation sensotielle dans la mesure ou il sert a harmoniser l'intérieur de nos foyers (par l'harmonie des couleurs et la disposition du mobilier ;donc il en resulte un mieux interieur(là je parle de nos corps) voir même le pied total :).Il n'en reste pas moins il est aussi une discipline médicale de part le bien être qu'il peut procurer.

Merçi pour la question,a une prochaine fois. :)

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Mer 1 Mar - 16:01

Bonjour,

Petit lien sur la définition du Feng Shui;

http://fr.wikipedia.org/wiki/Feng_shui

Sinon, Kenshin, tu pratiques quoi maintenant comme art martial, encore seulement le judo ? Et d'ailleurs, petite question; Pourquoi le judo si le déclic s'est fait alors que tu regardais des démonstrations de Ai Ki Do et de Karaté ??? Pas de dojos de ces disciplines près de chez toi ?

Et avais-tu cessé la pratique entre ton premier et deuxième déclic ? Si oui, pourquoi ?

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Mer 1 Mar - 22:24

Lux a écrit:
Bonjour,

Petit lien sur la définition du Feng Shui;

http://fr.wikipedia.org/wiki/Feng_shui

Sinon, Kenshin, tu pratiques quoi maintenant comme art martial, encore seulement le judo ? Et d'ailleurs, petite question; Pourquoi le judo si le déclic s'est fait alors que tu regardais des démonstrations de Ai Ki Do et de Karaté ??? Pas de dojos de ces disciplines près de chez toi ?

Et avais-tu cessé la pratique entre ton premier et deuxième déclic ? Si oui, pourquoi ?

Lux


En ce môment rien, mais j'ai l'intention de m'y remettre trés sérieusement.Sinon j'ai commençer par le Judo sans raison précise.
Et j'ai bien césser la pratique entre le 1er et 2emme déclic, en dojo seulement, car je continuais à m'entrainer à la maison.

merci pour tes renseignements "lien" et ton intérêt

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Jeu 2 Mar - 15:41

Kenshin a écrit:
En ce môment rien, mais j'ai l'intention de m'y remettre trés sérieusement.

Et tu vas te remettre à quel art martial ? Pourquoi ? Personnellement, j'ai fait du karaté kyokushinakai-kan, shorin-ryu, un peu de Taijitsu (cessé pour cause de blessure), du maniement d'armes (un peu de kendo, nunchaku, shuriken, bo) et du Ai Ki Do dans le cadre scolaire. J'ai bien aimé le karaté quand j'ai quitté le dojo "publique" pour un dojo "privé". Le shorin-ryu était beaucoup trop "athlétique" et "sportif" pour m'intéresser, car je recherchais le plus possible l'authentique philosophie martiale. Le maniement d'armes a été particulièrement intéressant mais je n'en ai effleurer que la surface. Le Ai Ki Do est définitivement ce que j'ai le plus apprécié, considérant sa structure souple et intuitive. C'est donc dans cette voie que je désire me rediriger dès le début de 2007. J'ai entendu dire qu'à Montréal, existait un dojo issu d'une lignée tout de même assez près de celle du fondateur Moriei Ueshiba. Faut dire que la boxe m'intéresse aussi beaucoup pour son côté très "physique". Car j'en ai fait durant un bout de temps et faut dire que l'entraînement est beaucoup plus intense que dans les arts martiaux !

Kenshin a écrit:
Sinon j'ai commençer par le Judo sans raison précise.

Tu n'as tout de même pas tiré à pile ou face ?? Quelque chose t'a bien attiré non ?

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Ven 3 Mar - 20:23

Kenshin a écrit:
En ce môment rien, mais j'ai l'intention de m'y remettre trés sérieusement.

Lux a écrit:
Et tu vas te remettre à quel art martial ? Pourquoi ? Personnellement, j'ai fait du karaté kyokushinakai-kan, shorin-ryu, un peu de Taijitsu (cessé pour cause de blessure), du maniement d'armes (un peu de kendo, nunchaku, shuriken, bo) et du Ai Ki Do dans le cadre scolaire. J'ai bien aimé le karaté quand j'ai quitté le dojo "publique" pour un dojo "privé". Le shorin-ryu était beaucoup trop "athlétique" et "sportif" pour m'intéresser, car je recherchais le plus possible l'authentique philosophie martiale. Le maniement d'armes a été particulièrement intéressant mais je n'en ai effleurer que la surface. Le Ai Ki Do est définitivement ce que j'ai le plus apprécié, considérant sa structure souple et intuitive. C'est donc dans cette voie que je désire me rediriger dès le début de 2007. J'ai entendu dire qu'à Montréal, existait un dojo issu d'une lignée tout de même assez près de celle du fondateur Moriei Ueshiba. Faut dire que la boxe m'intéresse aussi beaucoup pour son côté très "physique". Car j'en ai fait durant un bout de temps et faut dire que l'entraînement est beaucoup plus intense que dans les arts martiaux !

Je vais me mettre au Karaté(pour équilibrer le Judo) et quand j'aurait assez progressé,de l'Aïkido bien sûr aussi du Kendo et Ken-jutsu de la Katori-shinto ryu.Par contre pour l'entraînement en Boxe plus intense que dans les A.M.,je ne suis pas trop d'accord car tout depend de son investissement personnel mais aussi celui des professeurs.

Kenshin a écrit:
Sinon j'ai commençer par le Judo sans raison précise.

Lux a écrit:
Tu n'as tout de même pas tiré à pile ou face ?? Quelque chose t'a bien attiré non ?

Lux


Non,je n'ai pas tiré à pile ou face,je me suis renseigné sur les différentes disciplines que compte les A.M.,et j'ai opté pour le Judo parce qu'il n'y a pas de coups frappés;aussi à cause de tous les enfants qui en faisait.

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Ven 3 Mar - 21:34

Kenshin a écrit:
Je vais me mettre au Karaté(pour équilibrer le Judo) et quand j'aurait assez progressé,de l'Aïkido bien sûr aussi du Kendo et Ken-jutsu de la Katori-shinto ryu.

Putain, dommage pour la distance tout de même ! On aurait pu s'y remettre ensemble. (T'inquiètes, c'est pas de la drague Laughing ).

Kenshin a écrit:
Par contre pour l'entraînement en Boxe plus intense que dans les A.M.,je ne suis pas trop d'accord car tout depend de son investissement personnel mais aussi celui des professeurs.

Pourtant, j'ai fait plusieurs types d'arts martiaux dans plusieurs types de dojos, et même que celui du kyokushinakai-kan était tenu par un maître qui était plutôt axé dans les combats extrêmes. Évidemment que je te concède que tout dépend du Sensei, mais la boxe, par nature, est beaucoup plus physique que les arts martiaux. L'entraînement cardio et musculaire a une bien plus grande importance que dans les arts martiaux. Enfin, à ce que j'en sais. Remarque, je ne dis pas que un est meilleur que l'autre, mais je conseillerais tout simplement la boxe à quelqu'un qui veut pratiquer un art tout en se bâtissant un corps performant. Mais les arts martiaux sortent grands gagnants en ce qui a trait à l'aspect technique, à la maîtrise des mouvements et à la philosophie. Nul doute là-dessus à mon sens.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Dim 5 Mar - 18:17

Lux a écrit:
Kenshin a écrit:
Je vais me mettre au Karaté(pour équilibrer le Judo) et quand j'aurait assez progressé,de l'Aïkido bien sûr aussi du Kendo et Ken-jutsu de la Katori-shinto ryu.

Putain, dommage pour la distance tout de même ! On aurait pu s'y remettre ensemble. (T'inquiètes, c'est pas de la drague Laughing ).

Kenshin a écrit:
Par contre pour l'entraînement en Boxe plus intense que dans les A.M.,je ne suis pas trop d'accord car tout depend de son investissement personnel mais aussi celui des professeurs.

Pourtant, j'ai fait plusieurs types d'arts martiaux dans plusieurs types de dojos, et même que celui du kyokushinakai-kan était tenu par un maître qui était plutôt axé dans les combats extrêmes. Évidemment que je te concède que tout dépend du Sensei, mais la boxe, par nature, est beaucoup plus physique que les arts martiaux. L'entraînement cardio et musculaire a une bien plus grande importance que dans les arts martiaux. Enfin, à ce que j'en sais. Remarque, je ne dis pas que un est meilleur que l'autre, mais je conseillerais tout simplement la boxe à quelqu'un qui veut pratiquer un art tout en se bâtissant un corps performant. Mais les arts martiaux sortent grands gagnants en ce qui a trait à l'aspect technique, à la maîtrise des mouvements et à la philosophie. Nul doute là-dessus à mon sens.

Lux

Peut-être que l'entraînement cardio-vasculaire et musculaire est plus important en boxe(je ne peut pas dire),mais en A.M. la respiration est a la base de tout;et là a moi de te raconter une histoire; A l'époque ou les A.M. sout arrivés en Chine le Temple de Shaolin éxisté déja mais il était à l'abandon presque en ruine,l'herbe trop haute,les moines tous en mauvaise santé, maigres,malades.Cerise sur le gateau le village en contre-bas était en proie aux raids incséssants de brigands;celui qui à repris en main les moines est d'abord passé par le vilage et à assisté à un raid,il à fait se qu'il a pu pour les mettres en fuite,ensuite il à montré au moines les techniques de combats basés sur les techniques de défences des animaux,ils on aussi remis en état le temple,fait de la gym,de la musculation et petit-à-petit les mouvements devenés plus faciles et sont devenus de vrais armoires a glaces et pour finir Kung-fu ne signifit il pas "dur travail".

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Lun 6 Mar - 15:40

Kenshin a écrit:
Peut-être que l'entraînement cardio-vasculaire et musculaire est plus important en boxe(je ne peut pas dire),mais en A.M. la respiration est a la base de tout;et là a moi de te raconter une histoire; A l'époque ou les A.M. sout arrivés en Chine le Temple de Shaolin éxisté déja mais il était à l'abandon presque en ruine,l'herbe trop haute,les moines tous en mauvaise santé, maigres,malades.Cerise sur le gateau le village en contre-bas était en proie aux raids incséssants de brigands;celui qui à repris en main les moines est d'abord passé par le vilage et à assisté à un raid,il à fait se qu'il a pu pour les mettres en fuite,ensuite il à montré au moines les techniques de combats basés sur les techniques de défences des animaux,ils on aussi remis en état le temple,fait de la gym,de la musculation et petit-à-petit les mouvements devenés plus faciles et sont devenus de vrais armoires a glaces et pour finir Kung-fu ne signifit il pas "dur travail".

Alors laisse-moi corriger un détail dans mon affirmation. J'aurais dû préciser que je me basais sur l'enseignement martial tel qu'enseigné dans nos écoles américaines et non telles qu'enseignées à l'époque. D'où mon intérêt de rechercher la lignée la plus ancienne possible.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Lun 6 Mar - 19:26

Lux a écrit:
Kenshin a écrit:
Peut-être que l'entraînement cardio-vasculaire et musculaire est plus important en boxe(je ne peut pas dire),mais en A.M. la respiration est a la base de tout;et là a moi de te raconter une histoire; A l'époque ou les A.M. sout arrivés en Chine le Temple de Shaolin éxisté déja mais il était à l'abandon presque en ruine,l'herbe trop haute,les moines tous en mauvaise santé, maigres,malades.Cerise sur le gateau le village en contre-bas était en proie aux raids incséssants de brigands;celui qui à repris en main les moines est d'abord passé par le vilage et à assisté à un raid,il à fait se qu'il a pu pour les mettres en fuite,ensuite il à montré au moines les techniques de combats basés sur les techniques de défences des animaux,ils on aussi remis en état le temple,fait de la gym,de la musculation et petit-à-petit les mouvements devenés plus faciles et sont devenus de vrais armoires a glaces et pour finir Kung-fu ne signifit il pas "dur travail".

Alors laisse-moi corriger un détail dans mon affirmation. J'aurais dû préciser que je me basais sur l'enseignement martial tel qu'enseigné dans nos écoles américaines et non telles qu'enseignées à l'époque. D'où mon intérêt de rechercher la lignée la plus ancienne possible.

Lux

C'est sûr,si tu a étudier au U.S.A.,je comprend mieux,je ne dit pas que les écoles aux States sont nulles(enfin presque);mais elles se sont plus orientées vers l'aspect technique,en oubliant +ou- les autres.Mais je ne pense pas non-plus que rechercher la plus ancienne liqnée soit la solution définitive,à mon avis il faut commencer par des cours d'essais et ce quel que soit la discipline,le Dojo,sa localisation,qu'il se prétende ou non de la lignée d'origine pour pouvoir se faire une bonne idée de la qualité de l'enseignement qui y est dispencé.A partir de là rester et prendre ce qu'il y a prendre ou partir de suite pour aller voir ailleurs(je te le concéde cela fait un peu opportuniste)et là on en reviens à ce que je disait avant;que tout dépend de l'investissement des enseignents quelle que soit la discipline,où qu'il soit et d'où qu'il vienne,lui-même a-t-il étudier pour la seule technique ou pour la technique et la phylosophie;est-ce-qu'il enseignerat plutot l'un ou l'autre,s'il est un vrai pratiquant les deux d'où l'utilitée de le "jaugé".La seule alternative restante serait de se débrouillé par soit-même,mais sauront nous y arrivés sans fatalement avoir des(grosses) laqunes,là est la question.


_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Lun 13 Mar - 21:34

Kenshin a écrit:
C'est sûr,si tu a étudier au U.S.A.,je comprend mieux,je ne dit pas que les écoles aux States sont nulles(enfin presque);mais elles se sont plus orientées vers l'aspect technique,en oubliant +ou- les autres.

En fait, j'ai étudié au Québec, où je réside actuellement. Mais ça ressemble beaucoup aux States sur le côté superficiel et "consommation".

Kenshin a écrit:
Mais je ne pense pas non-plus que rechercher la plus ancienne liqnée soit la solution définitive,à mon avis il faut commencer par des cours d'essais et ce quel que soit la discipline,le Dojo,sa localisation,qu'il se prétende ou non de la lignée d'origine pour pouvoir se faire une bonne idée de la qualité de l'enseignement qui y est dispencé.

Tu as raison, chacun peut y trouver ce qu'il cherche, tout dépendemment de ce qu'il cherche. Disons qu'étant "puriste" par nature, j'aime bien connaître la version la moins interprétée d'un art afin d'ensuite pouvoir me faire ma propre idée. Mais ce type de raisonnement m'appartient et n'est en rien garant d'une quelconque plus value face à une autre façon de voir la chose.

Kenshin a écrit:
A partir de là rester et prendre ce qu'il y a prendre ou partir de suite pour aller voir ailleurs(je te le concéde cela fait un peu opportuniste)

Il n'y a rien de mal à être opportuniste. Au contraire.

Kenshin a écrit:
et là on en reviens à ce que je disait avant;que tout dépend de l'investissement des enseignents quelle que soit la discipline,où qu'il soit et d'où qu'il vienne,lui-même a-t-il étudier pour la seule technique ou pour la technique et la phylosophie;est-ce-qu'il enseignerat plutot l'un ou l'autre,s'il est un vrai pratiquant les deux d'où l'utilitée de le "jaugé".La seule alternative restante serait de se débrouillé par soit-même,mais sauront nous y arrivés sans fatalement avoir des(grosses) laqunes,là est la question.

Effectivement, c'est un art élaboré et peaufiné depuis des lustres, ça prendrait tout un génie pour arriver à reproduire et redécouvrir tout ça tout seul !!! Pas impossible, mais fort peu probable.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Lun 13 Mar - 22:23

Lux a écrit:
Kenshin a écrit:
C'est sûr,si tu a étudier au U.S.A.,je comprend mieux,je ne dit pas que les écoles aux States sont nulles(enfin presque);mais elles se sont plus orientées vers l'aspect technique,en oubliant +ou- les autres.

En fait, j'ai étudié au Québec, où je réside actuellement. Mais ça ressemble beaucoup aux States sur le côté superficiel et "consommation".

Kenshin a écrit:
Mais je ne pense pas non-plus que rechercher la plus ancienne liqnée soit la solution définitive,à mon avis il faut commencer par des cours d'essais et ce quel que soit la discipline,le Dojo,sa localisation,qu'il se prétende ou non de la lignée d'origine pour pouvoir se faire une bonne idée de la qualité de l'enseignement qui y est dispencé.

Tu as raison, chacun peut y trouver ce qu'il cherche, tout dépendemment de ce qu'il cherche. Disons qu'étant "puriste" par nature, j'aime bien connaître la version la moins interprétée d'un art afin d'ensuite pouvoir me faire ma propre idée. Mais ce type de raisonnement m'appartient et n'est en rien garant d'une quelconque plus value face à une autre façon de voir la chose.

Kenshin a écrit:
A partir de là rester et prendre ce qu'il y a prendre ou partir de suite pour aller voir ailleurs(je te le concéde cela fait un peu opportuniste)

Il n'y a rien de mal à être opportuniste. Au contraire.

Kenshin a écrit:
et là on en reviens à ce que je disait avant;que tout dépend de l'investissement des enseignents quelle que soit la discipline,où qu'il soit et d'où qu'il vienne,lui-même a-t-il étudier pour la seule technique ou pour la technique et la phylosophie;est-ce-qu'il enseignerat plutot l'un ou l'autre,s'il est un vrai pratiquant les deux d'où l'utilitée de le "jaugé".La seule alternative restante serait de se débrouillé par soit-même,mais sauront nous y arrivés sans fatalement avoir des(grosses) laqunes,là est la question.

Effectivement, c'est un art élaboré et peaufiné depuis des lustres, ça prendrait tout un génie pour arriver à reproduire et redécouvrir tout ça tout seul !!! Pas impossible, mais fort peu probable.

Lux

Donc une autre solution serait d'étudier toutes les variantes d'une discipline,et d'en faire sa "propre synthése" ( ce que beaucoup de maîtres on deja fait,tout arts confondus) deja en avoir le temps (tu me diras il suffit de le prendre,mais aprés 8h de boulot;pas sûr que l'on en est vraiment l'envie), mais aussi et surtout,y arriver (synthétisé une 10ene de styles ou maîtrises;un maître,une maitrise;n'est pas aisé même si l'on est deja maitre de un ou plus.Alors autant se concentré sur l'essentiel et voir ses priorités (ex:prendre la technique de l'un et la phylo de l'autre;le Shaolin pour son cote vraiment martial et le Wudang pour l'accomplissement de soi par la méditation et la spirituallitée qui fait un peu défaut au Shaolin (on peut plus les voirs comme les bourins de service;sans non plus les dénigrés).De toute façon pour atteindre l'Harmonie Yin et Yang doivent s'unir en Yin/Yang ( le symbole bien connu du Taïji le principe d'équilibre universel entre passif et actif).Si tu veux te rapprocher de l'essence d'origine il te reste toujours la soluce de trouver des livres relattant l'origine de la discipline qui t'interresse (c'est ce que je fait même si cela peut avoir l'air d'une perte de temps et d'argent ça aide quand même pour approcher la spiritualitée d'une discipline qui souvent est passée a la trappe de l'enseignent moderne).Et comme notre sociétée est axée principalement sur la compétition sans bornes;laissant bien souvent les valeurs humaines à d'autre; l'étude par les livres study permet justement de retrouver (aux prix de beaucoup d'éfforts) l'équilibre qui éxisté autrefois dans les A.M. ( sans avoir l'air d'un vieux shnock).
En conclusion je dirait: que l'univers étant fait de Cosmos et de Chaos,il faut donc savoir maitrisé l'un autant que l'autre ainsi et seulement ainsi on peut progressé harmonieusement pour ateindre le parfait équilibre et donc nos objectifs.
Ce qui pourrait paraitre plus Bouddhisme que Manichéin.
Merçi pour la conversation,à plus. scratch

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   Sam 29 Avr - 1:04

Lux a écrit :
Citation :
En fait, j'ai étudié au Québec, où je réside actuellement

As tu eu l'occasion de rencontrer des chamans indiens au cours de ton séjour là bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage dans la médecine orientale ( au travers de ses disci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mélissa "Mon premier voyage dans le Sud"
» Voyage dans le temps
» Les preuves du voyage dans le temps
» chinado pour long voyage dans pays chaud ?
» Reportage - Iraq : Voyage dans l Amerique traumatisee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre, Univers et Ailleurs :: Medecines parallèles-
Sauter vers: