Terre, Univers et Ailleurs

Intérêts d'un esprit libre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A chacun son approche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eolian



Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : bois-colombes
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: A chacun son approche   Mer 4 Mar - 18:15

J’ai pu observer un phénomène particulier chez des personnes ayant une révélation de leurs dons. L’impatience ou le refoulement. Certains ne savent pas vraiment comment réagir et mettent en doute leur propre intégrité morale. En revanche, d’autres personnes veulent tout, tout de suite. C’est la période d’enthousiasme incontrôlée qui nous rend trop confiant et qui nous incite à en vouloir encore plus. On devient un boulimique du paranormal et ça tourne parfois à l’obsession.

Avoir des dons naissants ou en cours de révélation est souvent déstabilisant. Il s’agit en fait d’une phase de doute qui nous met en face de questions auxquelles nous ne sommes pas préparés. Il est bon de prendre conscience que la nature est une génératrice d’équilibre. Mais des forces plus ou moins hostiles ou réfractaires tentent de renverser cet équilibre. Cela fonctionne de la même manière pour un don de médiumnité ou autre. Les choses apparaissent souvent sous une notion de bien et de mal. Malgré nous, il nous est demandé de choisir un camp (c’est un peu plus nuancé que cela, mais fondamentalement, c’est ce concept qui prédomine)

Les gens qui ignorent ou refoulent ou apprennent à connaître les dons qu’ils possèdent seront parfois sollicités par des « entités » ou « forces » Leur but est de briser votre équilibre afin de bénéficier du potentiel énergétique de chacun. Ils peuvent « attirer » ou « vampiriser » l’énergie. On peut même aller plus loin en parlant de « recrutement » Les victimes subissent des flashs, des sons, des cauchemars récurrents ou dans le pire des cas des agressions physiques (Marques diverses et paralysie sont les plus répandues)

Un fait important à comprendre, en paranormal, il y a un problème, et généralement, peu de solutions. Il faut trouver le remède adapté à une situation particulière. Par exemple, une prière ne sera pas forcément d’une grande efficacité si elle ne correspond pas au problème en cours. En ésotérisme nous avons deux méthodes. La prévention et l’action. La prévention c’est d’abord une protection individuelle émise par la personne elle-même ou par un intermédiaire vivant, voire un guide. L’action quant à elle, passe par des prières (religieuses ou non) des gestes (magnétisme) des rituels ou via des demandes directes faites aux guides (ou aux entités qui vous suivent)

Par expérience je mets en garde contre une pratique à double tranchant. Faire un « nettoyage » d’énergies ou d’entités négatives en utilisant des forces dites « sombres » Il est préférable d’utiliser la voie blanche pour résoudre de pareils cas. Utiliser le coté sombre revient à fidéliser ces forces sur le lieu ou la personne concernée. Les répercussions peuvent être encore plus importantes qu’avant le nettoyage. Pensez-y.

J’entends souvent parler de puissance d’un individu. Le potentiel d’un occultiste n’est aucunement lié à un concept de puissance. C’est avant tout une association de deux facteurs, l’accès aux informations et l’utilisation judicieuse de nos dons. La découverte des dons (ou redécouverte) est logiquement soumise à l’incertitude. C’est pourquoi il faut être épaulé pour aborder le paranormal. Malgré ce que les gens pensent, il obéit à certaines règles. L’expérience montre que la réalité est incomplète (selon notre perception en général) C’est pourquoi nous n’avons pas toujours les clefs pour assimiler des capacités « hors-normes » C’est dans ce contexte que nous sommes vulnérables et influençables. Les basses entités en profitent pour s’immiscer dans votre vie (attention ce n’est pas systématique, pas la peine de s’alarmer pour rien) Mais c’est là qu’intervient la notion de protection. Elle est indispensable mais il y a une idée à retenir : « le médecin ne peut se soigner seul » Autrement dit, chacun doit apprendre à se défendre avant de se lancer et de vouloir expérimenter son propre potentiel.
Il est possible de demander de l’aide à autrui ou à un guide qui se chargera de votre protection. Celle-ci est rarement efficace de manière permanente. Dans certaines situations, il faut renouveler la protection. Il existe par la suite des méthodes pour se protéger seul, comme par exemple la « bulle de protection » que les médiums connaissent bien. Le principal est de garder la même ligne de conduite, suivre le droit-chemin.

En fait, au début, un don n’est rien d’autre qu’un amalgame d’avantages et d’inconvénients. Le plus souvent au niveau de l’implication morale. N se laisse emporter par la découverte d’un nouvel univers. Alors qu’il faut beaucoup de patience pour y arriver. On se dit « je suis différent », ce qui n’est pas tout à fait faux. La différence c’est l’approche de la réalité environnementale qui intègre de nouvelles lois. Et qui parfois contredit le matérialisme qui est mis en avant dans notre société moderne.

Il y a un autre problème qui n’en est pas vraiment un. Chaque occultiste réfléchit et agit selon la discipline qu’il pratique. Le spirite parlera « esprit », le magicien parlera « rituel » ou « égrégore », le religieux parlera de prières et de foi, le magnétiseur parlera d’ »unité Bovis » ou de « réseau Hartmann ». Nos avons tous des œillères qui parfois nous empêchent d’accepter qu’un problème soit lié à un fait qui échappe aux règles de nos disciplines respectives. Il existe une nécessité dans notre domaine. Il faut sans cesse se remettre en question et ne pas se reposer sur des certitudes simplement parce qu’elles nous plaisent. C’est difficile à appréhender mais il ne faut pas trop s’éparpiller. Se concentrer sur une discipline nous fait devenir meilleurs. Mais nous passons à coté de connaissances importantes. Il est bon d’avoir des sources diverses et variées. Cela nous permet une vision plus élaborée de notre environnement intégrant plusieurs aspects possibles. Avec l’expérience et le vécu, on peut aller vers d’autres sources de savoir (d’ailleurs c’est ce qui arrive à chaque fois, même si on ne demande rien)

Le but de tout cela, l’évolution spirituelle. Le but de l’évolution, aide et assistance à autrui. Cette évolution peut aussi être bloquée. Dans ce cas, il faut libérer la personne pour lui permettre de suivre sa route. La libérer revient à exercer prière ou exorcisme afin de renvoyer les forces qui l’empêchent d’avancer. Il y a aussi deux règles importantes à retenir : générosité et la solidarité. Si l’on sent qu’une personne est en difficulté, nous nous devons de proposer notre aide, ou au moins une écoute. Parfois cela deviendra un acte salvateur. Nous pouvons aussi conseiller avec un peu de bon sens et de logique. C’est surtout une question de confiance.

Maintenant abordons ce qui change en même temps que votre potentiel. C'est-à-dire votre vision des choses. Les coïncidences deviennent des actes « intelligent », le hasard n’existe plus dans votre vocabulaire, ou alors il devient flou et abstrait. Il faut être plus attentif à l’ambiance et à l’environnement. Des signes peuvent être décelés et peuvent même être des témoins de présence que vous n’imaginiez même pas au départ. Ces signent peuvent être des coups dans les murs, des déplacements d’objets, des zones de froid localisées, des bruits divers, des apparitions, une ombre etc…. Tout cela fait partie des nouvelles acquisitions qui arrivent avec les dons naissants. Il y a un terme qui revient souvent dans la bouche des médiums : « canaliser » il s’agit en fait de regrouper toutes ces perceptions pour en faire une synthèse exploitable (Attention, la définition du terme « canaliser » peut être différente selon les médiums) Un médium qui ne canalise pas n’aura que des informations façon puzzle. Seule la pratique régulière peut régler ce détail.

Un don est un bienfait à mettre au service d’autrui (on ne le répètera jamais assez) nous pouvons bien sur prêter assistance aux personnes. Mais à la base, la médiumnité n’est qu’un outil. Le médium est un intermédiaire. Il travaille essentiellement avec les guides qui acceptent ou non d’accéder aux requêtes du médium. Si la demande est avantageuse à autrui et moralement correcte, elle sera accepter. Si la demande est à tendance matérialiste, les guides refuseront. C’est aussi simple que cela. Concrètement pour profiter de ses dons, il faut un état d’esprit serein (via la relaxation ou des disciplines qui aideront à cela) il faut être en phase avec soi-même et accepter d’être une sorte d’élu (le terme est un peu exagéré) Après ça, il est possible de commencer un vrai travail.

Plusieurs termes sont indissociables du paranormal et plus précisément de la pratique de la médiumnité : Volonté, intégrité, Unité. Mais aussi Humilité et générosité. Malgré cela nous ne sommes que des être humains, donc pas infaillibles. La pensée crée l’énergie, même si vous subissez un échec, ce n’est pas grave. Car c’est l’intention qui compte. Si cette intention est pure, vous n’avez rien à vous reproché. Il se peut que votre action soit bloquée, même si vous pensiez bien faire. C’est là que vous comprenez que le hasard n’est qu’une façade à la réalité. Avec le temps et l’évolution de la perception, il est possible de mieux appréhender les nuances bien/mal. Ce qui est d’une importance cruciale puisque nos actes en paranormal dépendent de ce seul principe.

Un don se développe et s’entretient. Il existe plusieurs exercices faciles à mettre en place. Et cela constitue un entrainement non négligeable. Exercice sur photo, psychométrie, voyance (runes, tarot, yi-king), écriture automatique, pendule etc…………… Le but est de se familiariser en utilisant des méthodes douces et sans jamais précipiter les choses. Ainsi vous développerez inconsciemment vos dons. Question de confiance et de feeling, en résumé, votre empathie est la base de votre apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esospiritualite33.superforum.fr/portal.forum
Dalaha
Admin
avatar

Nombre de messages : 1090
Age : 49
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: A chacun son approche   Lun 23 Mar - 11:19

sunny


Bonjour à tous !

Déjà Eolian :) , je te remerçies pour ton sujet lancé .

Eolian<<<<Avoir des dons naissants ou en cours de révélation est souvent déstabilisant. Il s’agit en fait d’une phase de doute qui nous met en face de questions auxquelles nous ne sommes pas préparés. Il est bon de prendre conscience que la nature est une génératrice d’équilibre. Mais des forces plus ou moins hostiles ou réfractaires tentent de renverser cet équilibre. Cela fonctionne de la même manière pour un don de médiumnité ou autre. Les choses apparaissent souvent sous une notion de bien et de mal. Malgré nous, il nous est demandé de choisir un camp (c’est un peu plus nuancé que cela, mais fondamentalement, c’est ce concept qui prédomine)

Il y a une pensée qui me vient pour ce passage... Qui raisonne un peu étrangement en moi.

Lorsqu'il y a Don.. N'y a t-il pas bonté ?...

Donc pourquoi aborder, ou songer à des notions de bien et de mal.. Puisqu'en soi la nature est bonne..

si l'ont écoute les "jugements" ou préjugés, on peut s'en faire des idées fausse.
Alors que si l'ont suit nos élans qui sont " partages ou entraide" Que pourrait-il y avoir de negatif en celà.. Si l'élan reste desinterressé ?... :)

As-ton et vos avis ?...



_________________
Amicalement Dalaha

Sans colère dans le coeur, sans peur dans l'esprit, sa vision intérieure traverse les murs d'illusions.
Il analyse au-delà du paraitre et perçoit en profondeur, ce que la surface seule ne peut montrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com
eolian



Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : bois-colombes
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: A chacun son approche   Lun 23 Mar - 16:51

La notion de Don évoque effectivement la bonté. Comme s'il s'agissait d'un juste retour des choses.

La notion de bien et de mal est de dimension humaine. Nos dons sont ce que nous en faisons.

Un élan désintéressé sera aussi récompensé. Pas de manière pécunière bien sur.
Mais il existe d'autres moyens pour récompenser un acte. Qui plus est, sans doute beaucoup plus valorisant pour le praticien.

"Choisir un camp" n'est pas une obligation si l'on agit avec générosité et humilité.
Ce choix en devient "naturel" Nul besoin de réfléchir à cela avant d'agir.
C'est le coeur qui doit parler, le reste en découle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esospiritualite33.superforum.fr/portal.forum
Dalaha
Admin
avatar

Nombre de messages : 1090
Age : 49
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: A chacun son approche   Mer 25 Mar - 16:31

sunny


Je suis d'accord avec toi .. Je penses mêmes que tout ces potentiels, qu'ils soient de télépathie ou d'empathie sont relié totalement à ces ouvertures "naturel" aux autres.


:) sunny

_________________
Amicalement Dalaha

Sans colère dans le coeur, sans peur dans l'esprit, sa vision intérieure traverse les murs d'illusions.
Il analyse au-delà du paraitre et perçoit en profondeur, ce que la surface seule ne peut montrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A chacun son approche   

Revenir en haut Aller en bas
 
A chacun son approche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Approche socio-politique de l'Asie musulman
» Besoin de trouver un ral qui s'approche le plus de cette photo!
» La maîtresse demande a chacun de ses élèves : " Que vous voulez faire plus tard ?... Et si ça marche pas .... ?"
» à chacun sa spécialité
» Dites la vérité chacun à son prochain. — Éph. 4:25.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre, Univers et Ailleurs :: Terre, Univers et Ailleurs-
Sauter vers: