Terre, Univers et Ailleurs

Intérêts d'un esprit libre
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lux
Invité



MessageSujet: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 16:09

Salutations Ô forumeurs,

Voici un petit sujet sur le "lâcher prise". Le début de cette discussion ayant été soulevé sur un autre fil de discussion, je place donc la dernière intervention ici. En gros, Atlan et moi tentons de trouver une définition globale car à mon sens, le "lâcher prise" est différent du "détachement", ce que Atlan perçoit autrement.

ATLAN a écrit:
Lux a dit:
Citation :
Comment définis-tu le "lâcher prise" dans la vie de tous les jours ?


Je me pose la question"Quelle importance celà aura t il dans 100 ans? (Ce n'est pas de moi, c'est de Lobsang RAMPA, un auteur qui vivait en dernier au Canada mais je crois qu'il est décédé dans les années 80-90, il a passé une partie de sa vie dans les lamasseries en Asie.) .La réponse aucune alors pourquoi s'en faire!

Tout d'abord, petit lien sur Lobsang Rampa. Visiblement, il ne faisait pas l'unanimité;

http://www.zetetique.ldh.org/rampa.html

ATLAN a écrit:
Mais ça c'est la théorie! Je suis commetout le monde,il y a des choses difficiles à digérer, et qui laissent de grandes cicatrices,je possède un égo comme tout le monde,et comme tout le monde il est sacrément balaise!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En être conscient, c'est déjà la moitié du chemin de fait. Very Happy Mais dis-moi, qu'est-ce qui, pour toi, est si difficile à digérer ? Avec des exemples concrets, on pourra mieux se comprendre.

ATLAN a écrit:
Par rapport à la précédente question, j'essaie,mais c'est pas une mince affaire!

Si c'était si facile, ce serait pas aussi amusant.

ATLAN a écrit:
Dès fois ça semble impossible on n'apprend pas le lâcher prise comme on apprends à marcher ou à lire.Cela reste une expérience de vie très très difficile à surmonter!

Je ne le vois pas ainsi. Je pense que si c'est aussi difficile, c'est que tu ne t'y prends peut-être pas correctement ?

ATLAN a écrit:
Donc si je répons à ta question en un mot :NON ,puisque je n'y arrive pas pleinement.J'essaie, un point c'est tout.J'ai déjàcompris le fonctionnement par mes propres moyens c'est déjà un pas mais la route est longue et difficile tu sais!

Mais non, elle est éternelle est magnifique !

ATLAN a écrit:
Lux à écrit:
Citation :
Intéressant, à mon sens, le "lâcher prise" est une chose et le "détachement" une toute autre. Or, l'un ne va pas sans l'autre. Comment vois-tu la chose toi ?

Là tu joues un peu sur les mots ! Pour moi, en tout cas dans la globalité des questions réponses que nous avons traitées cet après midi, c'est au fond la même chose,que tu te détache de quelque chose ou que tu lache prise par rapport à l'attachement que tu as pour cette chose ,quelle différence ,le message est sensiblement le même!

Oui, bien sûr, ça reste une question de sémantique. Mais voici comment je vois la chose;

Lâcher prise:

Première étape à appliquer au quotidien. Apprendre à avoir le recul nécessaire pour ne plus être affecté directement par les évènements et leur interprétation émotive. Savoir s'extraire de l'évènement au moment même où il survient afin non plus de réagir, mais d'agir.

Détachement

Étape suivant la maîtrise du lâcher prise. C'est un peu une forme d'état général qui permet à celui qui le vit, d'être dans un constant état d'équilibre car son égo n'est plus au centre de son existence. Oui, on peut le voir comme un lâcher prise, mais sans volonté consciente dirigée. Un peu comme le lâcher prise assez bien maîtrisé pour l'appliquer sans y penser, comme on marche en fait.

Voilà pourquoi je disais que l'un n'allait pas sans l'autre.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 16:58

Lux a dit:
Citation :
Tout d'abord, petit lien sur Lobsang Rampa. Visiblement, il ne faisait pas l'unanimité;

Je ne savais rien de cette supercherie,je t'avoue .J'ai lu ce bouquin autrefois comme beaucoup sans doute guère plus crédible,mais c'est la phrase surtout qui m'interpellaitLe reste du bouquin ou l'histoire de son auteur illuminé n'est qu'accessoireMais je te remercie quand même de m'avoir éclairé sur le personnage je le voyais pas aussi mytho!Mais je trouve que l'article sur Internet principallement la fin a lui aussi un côté mytho!On cherche à nous envoyer aussi vers toutes les pistes imaginables,et même les plus débiles!
Thullé,en l'occurence et ce qui va avec!A la fin tu te dis que l'article est aussi grotesque que le personnage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 17:24

Citation :
En être conscient, c'est déjà la moitié du chemin de fait. Mais dis-moi, qu'est-ce qui, pour toi, est si difficile à digérer ? Avec des exemples concrets, on pourra mieux se comprendre.

Je te parlerai pas de mes expériences personnelles c'est mon histoire!Mais je veux bien te citer des cas de tous les jours et je vais pas t'en citer des moindres pour qu'ils t'interpellent :Tun crois qu'une mère qui perd l'un de ses enfants va lâcher prise comme ça, et ne pas le pleurer pendant des années,tu crois qu'un survivant d'Auschwitz, il va oublier du jour au lendemain au nom du lâcher prise,l'enfer qu'il a connu?Voyons sois réaliste c'est facile dans les bouquins,tout ça mais sur le terrain c'est pas la même chanson.Vu du ciel c'est un cadeau, mais vu d'ici c'est plutôt l'enfer,non?
La théorie c'est une chose, la pratique en est une autre!


Citation :
Si c'était si facile, ce serait pas aussi amusant.


Quand tu le vis,ça n'a rien d'un côté amusant(voir exemples précédents).



Citation :
Je ne le vois pas ainsi. Je pense que si c'est aussi difficile, c'est que tu ne t'y prends peut-être pas correctement ?

Bien sûr,mais comme je te le dis c'est facile dans les bouquins,dans la vie on a notre côté émotionnel, et quelque fois on en souffre!Les trois quarts de l'humanité sont dans le même cas, je suis pas l'exception!
Lis à nouveau les exemples précédents!Et des exemples comme ça on peut en dresser une liste sans fin à couvrir les murs de la capitale!




Citation :
Mais non, elle est éternelle est magnifique !

Même remarque sauf que cette fois tu quitte le côté "amusant"


Citation :
Lâcher prise:

Première étape à appliquer au quotidien. Apprendre à avoir le recul nécessaire pour ne plus être affecté directement par les évènements et leur interprétation émotive. Savoir s'extraire de l'évènement au moment même où il survient afin non plus de réagir, mais d'agir.

Détachement

Étape suivant la maîtrise du lâcher prise. C'est un peu une forme d'état général qui permet à celui qui le vit, d'être dans un constant état d'équilibre car son égo n'est plus au centre de son existence. Oui, on peut le voir comme un lâcher prise, mais sans volonté consciente dirigée. Un peu comme le lâcher prise assez bien maîtrisé pour l'appliquer sans y penser, comme on marche en fait.

Voilà pourquoi je disais que l'un n'allait pas sans l'autre.

Vu comme çà, ça a son sens mais que l'un soit la finalité de l'autre,ou le complète c'est surtout le résultat qui compte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 19:06

ATLAN a écrit:
Je ne savais rien de cette supercherie,je t'avoue .J'ai lu ce bouquin autrefois comme beaucoup sans doute guère plus crédible,mais c'est la phrase surtout qui m'interpellaitLe reste du bouquin ou l'histoire de son auteur illuminé n'est qu'accessoireMais je te remercie quand même de m'avoir éclairé sur le personnage je le voyais pas aussi mytho!Mais je trouve que l'article sur Internet principallement la fin a lui aussi un côté mytho!On cherche à nous envoyer aussi vers toutes les pistes imaginables,et même les plus débiles!Thullé,en l'occurence et ce qui va avec!A la fin tu te dis que l'article est aussi grotesque que le personnage!

Laughing Laughing Laughing Je te l'accorde. Moi j'ai une vision assez simpliste de la chose. Je me contrefout du messager, c'est le message qui m'importe. Wink

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 21:15

ATLAN a écrit:
Je te parlerai pas de mes expériences personnelles c'est mon histoire!

Laughing Comme tu le souhaites ! J'ignorais que ta vie était sous le sceau du secret. Serais-tu Francs-Maçon dis-moi ? Very Happy Ok, elle était facile celle-là...j'avoue.

ATLAN a écrit:
Mais je veux bien te citer des cas de tous les jours et je vais pas t'en citer des moindres pour qu'ils t'interpellent :Tun crois qu'une mère qui perd l'un de ses enfants va lâcher prise comme ça, et ne pas le pleurer pendant des années,

C'est un excellent exemple ! Je te dirais donc, que oui, la plupart des mères vivront ça comme une terrible tragédie et pleureront des années durant. Est-ce sain ? Absolument pas ! Car qu'est-ce qui les fait pleurer ? La perte d'un être cher. Qui dit perte dit sentiment de possessivité. Qui dit sentiment de possessivité, dit égo. D'ailleurs, selon les lois karmiques dont nous avons beaucoup parlé dernièrement, chaque être choisi de s'incarner dans cette vie pour y apprendre ce qu'il doit apprendre. Alors, en fait, les enfants n'appartiennent pas à leurs parents, ni à leurs mères, mais au grand cycle de la vie dans lequel les mères, jouent un rôle, mais non le rôle principal. Bref, les mères ne mettent pas les enfants au monde, elles accompagnent l'enfant qui se met au monde selon les lois de la vie. C'est bien différent. À la lueur de cette simple vision, la possessivité n'a pas sa place et donc, la peine encourue par une perte devient illusoire. Tu me suis ? Je ne dis pas que c'est facile de le faire, et tu me poses là un extrême de taille, mais oui, idéalement, ces mères gagneraient à lâcher prise car leurs réactions n'est pas évolutive. De plus, selon certaines écoles de pensées spiritualistes, pleurer ses morts les empêchent d'atteindre les autres sphères car ils restent prisonniers de l'appel et la tristesse des gens qui les ont aimés. Sans compter qu'excepté accroître leur tristesse, à quoi leur sert-elle de réagir ainsi ? Est-ce une réaction positive ? Il faut être conscient que tous les êtres qui nous sont proches peuvent à tout moment disparaître. Raison de plus de vivre au présent et de ne pas passer à côté des occasions bénies que nous avons de leur dire que nous les aimons. Car souvent, dans la peine ressentie par ceux qui restent, c'est surtout les regrets qui dominent et rien n'est plus inutile qu'un regret.

Si ces mères savaient appliquer le lâcher prise, elles seraient seulement plus sereines, plus lucides face à la situation et pourraient continuer leur chemin de vie à elles !!!! Et laisser l'enfant continuer le sien.

ATLAN a écrit:
tu crois qu'un survivant d'Auschwitz, il va oublier du jour au lendemain au nom du lâcher prise,l'enfer qu'il a connu?

En fait, ce que je lis, c'est "Si moi j'avais survécu à ça, je leur en voudrais pour toujours". Tu peux quand même concevoir que plusieurs ont pardonnés à leurs oppresseurs ? Car j'ai lu des témoignages allant en ce sens. Et de plus, à quoi sert de ruminer ça ? Encore une fois, karmiquement, ils ont choisis délibérémment de vivre cette vie pour apprendre de ces évènements. Le pardon ne se fait jamais pour l'autre, il doit se faire pour soi.

ATLAN a écrit:
Voyons sois réaliste c'est facile dans les bouquins,tout ça mais sur le terrain c'est pas la même chanson.Vu du ciel c'est un cadeau, mais vu d'ici c'est plutôt l'enfer,non? La théorie c'est une chose, la pratique en est une autre!

Tu vois Atlan, chacun créer sa réalité à tout instant. Si toi ton choix est de voir les choses ainsi, je le respecte. Et j'espère sincèrement que tu apprendras de cette vie que tu te créer à chaque pensée.

Moi je dis toujours que tout est dans l'oeil de celui qui perçoit et je le maintiens. C'est toi seul qui donne le pouvoir aux évènements de devenir des fardeaux ou des joies. Tout dépend de l'angle par lequel tu souhaites observer ta vie.

Je considère personnellement les problèmes comme des bénédictions en ce sens où ils nous permettes de sortir de notre zone de confort et ainsi apprendre et avancer. Chaque problème comporte une solution nécessaire à notre évolution et fuir les problèmes ne ferait qu'en apporter des plus importants, car la vie elle, sait pourquoi on y est et veut que l'on rencontre nos objectifs.

Chaque fois que tu vivras une épreuve demande-toi; Qu'est-ce que j'ai à apprendre de tout ça ? Tu verras, doucement, plus rien ne viendra ternir l'éclat et la beauté de toute chose qui survient. Aie un peu confiance, car ta vie, tu l'as choisie précisemment pour les problèmes que tu y rencontreras. Alors pourquoi ne pas en profiter et t'éclater à fond ?

ATLAN a écrit:
Quand tu le vis,ça n'a rien d'un côté amusant(voir exemples précédents).

Encore une fois, c'est ton choix. Et ne crois pas que j'ai eu une vie idyllique et tout à fait sans problématiques. Putain, si tu savais... Laughing

ATLAN a écrit:
Bien sûr,mais comme je te le dis c'est facile dans les bouquins,dans la vie on a notre côté émotionnel, et quelque fois on en souffre!Les trois quarts de l'humanité sont dans le même cas, je suis pas l'exception!

Tu es l'exception pour le quart restant pourtant. Wink Et moi je t'affirme que c'est aussi facile dans la vie que dans les bouquins, même que j'ajouterais que dans les bouquins ils compliquent ça pour rien.

ATLAN a écrit:
Lis à nouveau les exemples précédents!Et des exemples comme ça on peut en dresser une liste sans fin à couvrir les murs de la capitale!

Je les ai lus, et j'y ai répondu. À toi de me dire maintenant ce que tu en penses. Et si tu veux énoncer toutes les situations, vas-y, mais je te répondrai toujours inlassablement que chaque chose qui survient à sa raison, que chaque être à choisi sa vie, que chaque être équilibre son karma et que chaque être fait le choix de voir les choses selon l'angle qu'il souhaite.

Est-ce que ta façon de voir te rends plus heureux ? T'aide ? Si tel n'est pas le cas, expérimente une autre voie...

ATLAN a écrit:
Vu comme çà, ça a son sens mais que l'un soit la finalité de l'autre,ou le complète c'est surtout le résultat qui compte!

Tout à fait !

Lux
Revenir en haut Aller en bas
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 22:14

Citation :
En fait, ce que je lis, c'est "Si moi j'avais survécu à ça, je leur en voudrais pour toujours". Tu peux quand même concevoir que plusieurs ont pardonnés à leurs oppresseurs ? Car j'ai lu des témoignages allant en ce sens. Et de plus, à quoi sert de ruminer ça ? Encore une fois, karmiquement, ils ont choisis délibérémment de vivre cette vie pour apprendre de ces évènements. Le pardon ne se fait jamais pour l'autre, il doit se faire pour soi.

Mais Lux,il ne s'agit pas ici d'aborder le thème de la rancune et du pardon,mais de la souffrance encourue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 10 Mar - 22:26

Citation :
Serais-tu Francs-Maçon dis-moi ? Ok, elle était facile celle-là...j'avoue.

Ne vas pas encore réveiller de vieux démons qui traînent sur ne net!Ca risquerait de pourrir le forum une fois de plus...

Ce que je voulais te dire c'est que certaines fois j'ai eu du mal à encaisser les coups,et malgré ma connaissance des stratégies de l'égo, c'est quand même difficile de s'extirper de certains schémas. L'égo peut être un adversaire redoutable tu sais !Mais comme tu dis si c'était une partie de plaisir quel enseignement on en tirerait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha
Admin
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 49
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Dim 12 Mar - 14:46




ATLAN a écrit:
Citation :
Serais-tu Francs-Maçon dis-moi ? Ok, elle était facile celle-là...j'avoue.

Ne vas pas encore réveiller de vieux démons qui traînent sur ne net!Ca risquerait de pourrir le forum une fois de plus...

Ce que je voulais te dire c'est que certaines fois j'ai eu du mal à encaisser les coups,et malgré ma connaissance des stratégies de l'égo, c'est quand même difficile de s'extirper de certains schémas. L'égo peut être un adversaire redoutable tu sais !Mais comme tu dis si c'était une partie de plaisir quel enseignement on en tirerait .


Peut être que le travail du lacher prise est de ne plus s'inclure donc de faire abstraction de la souffrance ou douleurs vécue, mais plutôt de concentrer ses recherches sur les causes des effets, donc ouvrir nos esprits... Et ces causes ne sont pas spécifiquement dut à des "antérieures" mais plus à des actions -réactions qui peuvent être autant familiale que dans nos propres façons d'être.

Puis ; En ayant les compréhensions des causes-effets, nos regards et actions ce modifient... ( à moins bien sure d'être maso ) :)




_________________
Amicalement Dalaha

Sans colère dans le coeur, sans peur dans l'esprit, sa vision intérieure traverse les murs d'illusions.
Il analyse au-delà du paraitre et perçoit en profondeur, ce que la surface seule ne peut montrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com
Panoramix

avatar

Nombre de messages : 193
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Dim 12 Mar - 22:03




Kikou à tous !


On pourrait aussi l'appeler ;le Savoir renoncer;et ne s'en tenir qu'a des choses essentielles pour soi pour justement équilibrer le renoncement car si l'on voulait poursuivre en son point éxtréme le concept du "lacher prise" on denierait totalement notre existance.Ex: Dans cette vision du à quoi bon:on deciderait dene plus manger ou respirer;et la suite vous la devinerait aisément( mais bien-sûr ceci constitue un cas éxtreme).Dans une quête d'ordre spirituelle le lacher prise vous permettrait de faire abstraction de la vanité et de la superficialité inerante au materialisme forcenner de notre sociétée.Pour se concentrer sur des choses plus essentielles.

Voilà mon humble avis,qu'en pensez-vous. sunny

_________________
A ++ .... Panoramix

Ne jamais se prendre au serieux, cela rend con
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Dim 12 Mar - 22:19

Panoramix a écrit:



Kikou à tous !


On pourrait aussi l'appeler ;le Savoir renoncer;et ne s'en tenir qu'a des choses essentielles pour soi pour justement équilibrer le renoncement car si l'on voulait poursuivre en son point éxtréme le concept du "lacher prise" on denierait totalement notre existance.Ex: Dans cette vision du à quoi bon:on deciderait dene plus manger ou respirer;et la suite vous la devinerait aisément( mais bien-sûr ceci constitue un cas éxtreme).Dans une quête d'ordre spirituelle le lacher prise vous permettrait de faire abstraction de la vanité et de la superficialité inerante au materialisme forcenner de notre sociétée.Pour se concentrer sur des choses plus essentielles.

Voilà mon humble avis,qu'en pensez-vous. sunny

queen Bon,pour moi le"lacher prise" c'est ne pas ce focaliser sur des choses sans grande importance,savoir trouver et équilibré ses prioritées et l'orsque surviennent des conflits sans issue;ce pour toutes les parties;avoir l'intelligence de céder pour ne pas s'excéder ce qui est mauvais pour sa tension et sa Zen-attitude. Comme le dis Panoramix "pouvoir se concentré sur les choses essentielles de la vie;ni plus,ni moins.

Voila ce que j'en pense,à vous. jocolor

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 0:14

Kenshin a écrit:
Panoramix a écrit:



Kikou à tous !


On pourrait aussi l'appeler ;le Savoir renoncer;et ne s'en tenir qu'a des choses essentielles pour soi pour justement équilibrer le renoncement car si l'on voulait poursuivre en son point éxtréme le concept du "lacher prise" on denierait totalement notre existance.Ex: Dans cette vision du à quoi bon:on deciderait dene plus manger ou respirer;et la suite vous la devinerait aisément( mais bien-sûr ceci constitue un cas éxtreme).Dans une quête d'ordre spirituelle le lacher prise vous permettrait de faire abstraction de la vanité et de la superficialité inerante au materialisme forcenner de notre sociétée.Pour se concentrer sur des choses plus essentielles.

Voilà mon humble avis,qu'en pensez-vous. sunny

queen Bon,pour moi le"lacher prise" c'est ne pas ce focaliser sur des choses sans grande importance,savoir trouver et équilibré ses prioritées et l'orsque surviennent des conflits sans issue;ce pour toutes les parties;avoir l'intelligence de céder pour ne pas s'excéder ce qui est mauvais pour sa tension et sa Zen-attitude. Comme le dis Panoramix "pouvoir se concentré sur les choses essentielles de la vie;ni plus,ni moins.

Voila ce que j'en pense,à vous. jocolor

Un petit mot en plus :un des préceptes du Karaté-Do (et là j'espéres que Lux sera d'accord) est la "vacuité de l'esprit" . Il faut entendre par vacuité de l'esprit le fait que l'esprit n'est accaparé par aucune idée préconçue qui pourrait l'alourdir,qu'il est parfaitement libre de toute influences paralysantes venues de l'exterieur,qu'il est par conséquent dans un état de réceptivité totale,prêt à réagir en un éclair au 1er stimulus;il reste en état de veille ("une attente sans but mais dans un état de haute tension") mais libre de toute attache:comme une balle qui flotte sur l'eau il est pret à orrienté ses facultées dans n'importe quelle direction.Ne s'attendant à rien,il est pret à tout.Vide ,il peut se remplir.

Voila pour le petit mot ,en fin je souhaiterait préciser que ces mots ne sont pas de moi,mais de Mr Roland Habersetzer ;tités du livre "Karaté pratique aux éditions Amphora sport.Pour la petite histoire je viens de l'acheter,donc de tomber sur ce petit passage qui me rapelle franchement le "Lacher prise".
Cette fois je vous dis vraiment au revoir.

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:15

ATLAN a écrit:
Mais Lux,il ne s'agit pas ici d'aborder le thème de la rancune et du pardon,mais de la souffrance encourue!

C'est intimement relié pourtant. Car la souffrance encourue est directement dûe à une incapacité de pardonner ou de lâcher prise (sujet du fil). C'est donc non pas les évènements qui déterminent le malheur ou la souffrance, mais notre façon d'y réagir et donc, c'est nous qui dans le fond, créons nos propres souffrances volontairement. Tu n'es pas d'accord ?

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Amon GAIA



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:17

Ou le non-vouloir, savoir renoncer à ce que l'on a "besoin" et vivre au temps présent, ne pas spéculer sur l'avenir et tut centrer sur le présent !
Cela rejoint encore une fois le principe de réincarnation, de sa volonté qui est en fait une violation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:18

ATLAN a écrit:
Ce que je voulais te dire c'est que certaines fois j'ai eu du mal à encaisser les coups,et malgré ma connaissance des stratégies de l'égo, c'est quand même difficile de s'extirper de certains schémas. L'égo peut être un adversaire redoutable tu sais !Mais comme tu dis si c'était une partie de plaisir quel enseignement on en tirerait .

Voilà. Il faut qu'il soit clair que je ne dis pas que c'est "facile" mais que ça pourrait l'être si nous cessions de nous prendre à nos propres jeux. Et oui, personnellement je l'applique du mieux que je peux en tout temps, mais moi aussi je pète les plombs parfois, moi aussi je perds le contrôle et moi aussi j'ai un égo énorme !

D'ailleurs, ça en prend un pour s'appeler "lumière". Laughing

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:20

Panoramix a écrit:
On pourrait aussi l'appeler ;le Savoir renoncer;et ne s'en tenir qu'a des choses essentielles pour soi pour justement équilibrer le renoncement car si l'on voulait poursuivre en son point éxtréme le concept du "lacher prise" on denierait totalement notre existance.Ex: Dans cette vision du à quoi bon:on deciderait dene plus manger ou respirer;et la suite vous la devinerait aisément( mais bien-sûr ceci constitue un cas éxtreme).Dans une quête d'ordre spirituelle le lacher prise vous permettrait de faire abstraction de la vanité et de la superficialité inerante au materialisme forcenner de notre sociétée.Pour se concentrer sur des choses plus essentielles.

Voilà mon humble avis,qu'en pensez-vous. sunny

Mais c'est super, voilà un point important à soulever. Very Happy

Jusqu'à où doit-on "lâcher prise" ? Car comme le dit si bien mon ami Pano, le druide fou, à un certain point ça devient une forme de négation de son existence. Et je connais bien des gens qui affirment pratiquer le lâcher prise et le détachement alors qu'en fait, ils ne font que fuir leurs émotions et la réalité de leur vie. Et j'ai déjà fait partie de ceux-là.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:22

Kenshin a écrit:
queen Bon,pour moi le"lacher prise" c'est ne pas ce focaliser sur des choses sans grande importance,savoir trouver et équilibré ses prioritées et l'orsque surviennent des conflits sans issue;ce pour toutes les parties;avoir l'intelligence de céder pour ne pas s'excéder ce qui est mauvais pour sa tension et sa Zen-attitude. Comme le dis Panoramix "pouvoir se concentré sur les choses essentielles de la vie;ni plus,ni moins.

Voila ce que j'en pense,à vous. jocolor

Bon, là je vais irriter mon ami Atlan mais j'ai une question;

Peut-on trouver ce qui est essentiel de façon globale ? Ou est-ce que l'essentiel appartient à chacun ? Car pour certains, l'essentiel c'est la famille, les enfants, pour d'autres c'est le boulot, pour d'autres c'est leurs hobbies. Donc, doit-on tous trouver l'essentiel normatif ou trouver NOTRE essentiel perso ?

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 15:24

Kenshin a écrit:
Un petit mot en plus :un des préceptes du Karaté-Do (et là j'espéres que Lux sera d'accord) est la "vacuité de l'esprit" . Il faut entendre par vacuité de l'esprit le fait que l'esprit n'est accaparé par aucune idée préconçue qui pourrait l'alourdir,qu'il est parfaitement libre de toute influences paralysantes venues de l'exterieur,qu'il est par conséquent dans un état de réceptivité totale,prêt à réagir en un éclair au 1er stimulus;il reste en état de veille ("une attente sans but mais dans un état de haute tension") mais libre de toute attache:comme une balle qui flotte sur l'eau il est pret à orrienté ses facultées dans n'importe quelle direction.Ne s'attendant à rien,il est pret à tout.Vide ,il peut se remplir.

Excellente description. C'est tout à fait ça.

Kenshin a écrit:
Voila pour le petit mot ,en fin je souhaiterait préciser que ces mots ne sont pas de moi,mais de Mr Roland Habersetzer ;tités du livre "Karaté pratique aux éditions Amphora sport.Pour la petite histoire je viens de l'acheter,donc de tomber sur ce petit passage qui me rapelle franchement le "Lacher prise". Cette fois je vous dis vraiment au revoir.

Merci de l'avoir partagé avec nous, c'était à propos.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 19:41




Kenshin a écrit:
Un petit mot en plus :un des préceptes du Karaté-Do (et là j'espéres que Lux sera d'accord) est la "vacuité de l'esprit" . Il faut entendre par vacuité de l'esprit le fait que l'esprit n'est accaparé par aucune idée préconçue qui pourrait l'alourdir,qu'il est parfaitement libre de toute influences paralysantes venues de l'exterieur,qu'il est par conséquent dans un état de réceptivité totale,prêt à réagir en un éclair au 1er stimulus;il reste en état de veille ("une attente sans but mais dans un état de haute tension") mais libre de toute attache:comme une balle qui flotte sur l'eau il est pret à orrienté ses facultées dans n'importe quelle direction.Ne s'attendant à rien,il est pret à tout.Vide ,il peut se remplir.

Lux a écrit:
Excellente description. C'est tout à fait ça.

Quand tu as étudier(Kyokushinkai),est-ce-que ton Senseï ta enseigné les conceptes du Karaté-do;si oui j'aimerais que tu m'en fasse un petit résumé.

Kenshin a écrit:
Voila pour le petit mot ,en fin je souhaiterait préciser que ces mots ne sont pas de moi,mais de Mr Roland Habersetzer ;tités du livre "Karaté pratique aux éditions Amphora sport.Pour la petite histoire je viens de l'acheter,donc de tomber sur ce petit passage qui me rapelle franchement le "Lacher prise". Cette fois je vous dis vraiment au revoir.

Lux a écrit:
Merci de l'avoir partagé avec nous, c'était à propos.

Lux

study Je me suis quand même arrete en route,car la suite du paragraphe devenée trop martialle,donc ce serait s'éloigné du sujet.
merçi et à plus.

_________________
Salutations.... K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Lun 13 Mar - 21:12

Kenshin a écrit:
Quand tu as étudier(Kyokushinkai),est-ce-que ton Senseï ta enseigné les conceptes du Karaté-do;si oui j'aimerais que tu m'en fasse un petit résumé.

Hélas pas du tout ! Je t'explique.

Quand j'ai voulu m'intégrer à des cours d'arts martiaux officiels, donc ayant "pignon sur rue", ma première tentative fut faite dans une école de Karaté Kyokushinkai très généraliste. Après quelques mois, j'en avais vraiment marre de répéter des mouvements mais sans aucune philosophie et étant joint à des personnes agées autant qu'à des enfants, le cadre ne me correspondait pas, enfin, ne correspondait pas à mes attentes à ce moment là. Inutile donc de spécifier qu'outre le blabla habituel sur "ce n'est pas pour attaquer mais pour se défendre" nous n'avons guère vu les détails de la philosophie martialle en tant que telle. Faut dire que j'étais très motivé et très entraîné. Je me suis donc tourné vers des cours privés et semi-privés. Et là, ouf, oui c'était beaucoup plus intéressant comme technique et beaucoup plus adapté étant privé et quelque fois semi-privés (avec 1 ou 2 autres personnes). Or, ce Sensei avait plutôt comme philosophie;

Si quelqu'un t'emmerde, assure-toi qu'il n'y a pas de témoin et dis-toi qu'il mérite ce que tu lui feras. Et là, en toute honnêteté, j'arrondis beaucoup les angles de cette affirmation pour la rendre plus "acceptable". Normal donc, que ce Sensei, maintenant, se concentre surtout sur l'entraînement de spécialistes du combat extrême. Perso, j'ai quitté ce dojo après 1 année, car je n'étais plus en phase avec moi-même. J'avais acquéris une grande confiance en moi, trop grande je dirais et avait développé une agressivité qui ne me ressemblait pas.

Sinon, pour ta question, petit lien intéressant;

http://www.tao-yin.com/wai-jia/karatedo.html

Kenshin a écrit:
study Je me suis quand même arrete en route,car la suite du paragraphe devenée trop martialle,donc ce serait s'éloigné du sujet.
merçi et à plus.

Peut-être le mettre sur les fil des arts martiaux alors ?

Lux
Revenir en haut Aller en bas
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Jeu 15 Juin - 12:11

Le lâcher prise au fond c'est de ne pas se prendre la tête, et de vivre la vie comme elle vient sans trop se poser de questions car à trop se poser de questions, on finit par passer son temps à réfléchir au pourquoi du comment du problème et du coup ne pas le résoudre ou tarder à le faire!Ce qui n'avance pas à grand chose et ne résout rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Jeu 15 Juin - 14:32

ATLAN a écrit:
Le lâcher prise au fond c'est de ne pas se prendre la tête, et de vivre la vie comme elle vient sans trop se poser de questions car à trop se poser de questions, on finit par passer son temps à réfléchir au pourquoi du comment du problème et du coup ne pas le résoudre ou tarder à le faire!Ce qui n'avance pas à grand chose et ne résout rien!

Se poser des questions c'est bien, c'est de s'accrocher aux questions qui l'est moins. Car comme tu le dis, à force d'analyse on façonne l'inaction. Et n'ayant pas, de toutes façons, toutes les données, car il nous est impossible de les avoir, à quoi bon se prendre la tête? La meilleure façon d'avancer c'est de mettre un pied devant l'autre...

Lux
Revenir en haut Aller en bas
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Jeu 15 Juin - 14:38

Oui y'a qu'en marchant qu'on saura si on tient en équilibre ou si on se cassera la gueule , mais pas en dissertant sur les théories de l'équilibre dans l'espace!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Invité



MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Jeu 15 Juin - 14:40

ATLAN a écrit:
Oui y'a qu'en marchant qu'on saura si on tient en équilibre ou si on se cassera la gueule , mais pas en dissertant sur les théories de l'équilibre dans l'espace!

De toute façon, ces théories n'ont pu être élaborées au tout départ, QUE par ceux qui agissaient...

C'est un choix dans le fond, vivre ou vivre à travers autrui.

Lux
Revenir en haut Aller en bas
ATLAN

avatar

Nombre de messages : 944
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Jeu 15 Juin - 14:47

Ou vivre avec le passé(antéririté) ou vivre avec le futur(avec la vie tout simplement!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile filante

avatar

Nombre de messages : 402
Age : 58
Localisation : France
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   Ven 23 Juin - 5:24

très bon sujet ....
De mon point de vue le Lâcher prise , c'est avoir confiance en la Vie, s'abandonner à elle,en étant convaincue que tout ce qui arrive est pour le mieux .
pour donner une image du lâcher prise , c'est quelqu'un qui nage à contrecourant , et soudain s'arrête pour se laisser aller avec le courant , lorsqu'il n'y a plus de luttes le nageur peut s'orienter vers une nouvelle destination .
Mais comme dit , le lâcher prise n'est pas chose facile pour tout le monde, c'est
au rythme de chacun .
Pour moi lâcher prise et détachement sont deux choses bien différentes .
Je vois le détachement comme une indifférence .
Salutations sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lâcher prise, mais qu'est-ce que c'est ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cyanite Bleue et Lâcher Prise...
» Un livre assez magique pour lâcher prise ...
» Forcer le rythme ou lâcher prise ?
» Des palettes, fards pas cher, oui mais à quel prix?
» le lâcher prise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre, Univers et Ailleurs :: Terre, Univers et Ailleurs-
Sauter vers: